Pétards et feux d’artifices

Mesures prises dans le cadre de l‘état d’urgence.

Jean-Luc Marx, le préfet de Seine-et-Marne a pris, fin juin, deux arrêtés consécutifs afin « d’assurer la sécurité des personnes et des biens » pendant la période  de la fête nationale.

A partir du 8 juillet à 8 heures, la cession et la détention d’artifices de divertissement (des catégories F2 à F4) et d’engins pyrotechniques (T2 à P2) sont interdites dans le département. L’arrêté est valable jusqu’au samedi 15 juillet à minuit.